II. Dialogue avec les institutions européennes

« La Théologie ne sert pas uniquement aux Eglises et aux communautés chrétiennes : elle contribue aux débats politiques et de société en aidant nos contemporains à comprendre la nature humaine et la création. »

Les Eglises d'Europe ont un lieu pour faire entendre leurs voix auprès des instances politiques européennes : Il s'agit de la « COMMISSION EGLISE ET SOCIETE » de la Conférence d'Eglises européennes (KEK-CEC) (pour information Le Conseil de l’Europe coopère avec les ONG dont quatre cents, à peu près, sont dotées d’un statut consultatif) :

• Pour une Europe fondée sur des valeurs partagées et une espérance commune : Lettre ouverte des responsables d’Eglises aux dirigeants politiques en Europe, 13 décembre 2006

Allocution du Pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Conférence des Eglises européennes, président de la Fédération protestante de France, à Bruxelles, mardi 30 mai 2006 

Les Églises et l’union : un dialogue en évolution, par Mgr Treanor, Secrétaire général de la COMECE, 2004  

• La COMECE et la KEK : des actions en commun par le pasteur Richard Fischer, de la commission Eglise et Société de la KEK, 2004  

Le témoignage de James Barnett, ancien représentant de l’Archevêché de Canterburry, 2004  

• Rencontre à Bruxelles entre les membres de la KEK et les institutions européennes : un point de vue italien, 2003  

Le rôle de la Commission du point de vue de la commission européenne, par Jacques Santer, 1998, au moment de la création de la Commission « Eglise et Société » de la KEK. : « Les Eglises et leurs organisations sont, dans de nombreux domaines, les partenaires privilégiés de la Commission européenne, dès lors qu'il s'agit d'élaborer et de transposer les politiques et les projets de l'Union au niveau des citoyens. Je pense ici notamment à l'importante contribution des Eglises dans le domaine social ou en matière d'aide au développement » 

Le travail d’« Eglise et Société » de la KEK permet de faire connaître les points de vue des Eglises dans des domaines tels que l'intégration européenne, la sécurité globale, les questions relatives à l'environnement et la société, les droits de la personne humaine et la liberté religieuse, les femmes dans la société, la science et la technologie, la religion et les conflits, comme en témoigne son excellent RAPPORT ANNUEL (.pdf et en anglais) divisés en six contributions (+ annexes) :

- Prologue : Le projet européen semble bégayer. Une vision commune de l’Europe serait en train de s’effacer ? 
- La mondialisation : un défi pour les Eglises 
- Fin de vie, recherche sur cellules embryonnaires, questions éthiques au sein des institutions européennes 
- Le modèle social européen dépassé ? 
- Ouvertes, transparentes, et régulières : les relations avec les institutions politiques européennes 
- Pour une Europe durable